L'avis d'un spécialiste du secteur

Limiter le coût total de possession d'une solution d'étiquetage de produits pharmaceutiques


Par Bob Neagle, Directeur produits pour les emballages secondaires chez Videojet Technologies
 

De nombreux pays ont instauré des lois et des réglementations imposant le codage et le marquage des produits pharmaceutiques pour lutter contre la contrefaçon et fournir des informations précises sur les produits afin de protéger les consommateurs. Pour se conformer à ces réglementations, les entreprises pharmaceutiques doivent intégrer à leurs lignes d'emballages pharmaceutiques des systèmes d'étiquetage qui génèrent des codes facilement lisibles par l'homme et des machines. Les contraintes économiques auxquelles est astreinte l'industrie pharmaceutique rendent essentielle l'évaluation du coût total de possession (CTP) des systèmes d'étiquetage proposés afin de garantir le respect de la législation et de la réglementation tout en limitant les coûts d'investissement et de fonctionnement.

Nouvelles exigences réglementaires

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que les médicaments contrefaits représentent environ 1 % de l'offre dans les pays développés et entre 30 et 40 % dans les pays en développement. Les organismes gouvernementaux du monde entier s'attaquent à cette problématique en adoptant une forme ou une autre de législation sur le profil des médicaments. La loi DSCSA (Drug Supply Chain Security Act) a, par exemple, été promulguée par le Congrès américain pour fixer les conditions de traçabilité des produits pharmaceutiques sur l'ensemble de la ligne d'approvisionnement. Cette loi impose que, d'ici à la fin 2017, chaque produit comporte un identifiant unique tant au niveau de l'emballage que du carton homogène. Cet identifiant doit inclure le NDC (National Drug Code) ou le GTIN (Global Trade Identification Number) du produit, ainsi que le numéro de série, le numéro de lot et la date de péremption.


La directive européenne 2011/62/UE impose l'impression d'un numéro de sérialisation ou d'un code unique sur l'emballage de tous les produits pharmaceutiques distribués dans l'Union afin de pouvoir les suivre tout au long de la ligne d'approvisionnement et de pouvoir remonter à leur origine. Si l'Union européenne n'a pas encore établi de prescriptions détaillées en matière d'étiquetage des produits, elles devraient toutefois correspondre aux spécifications américaines.

Toutes les sociétés pharmaceutiques sont tenues de respecter ces nouvelles exigences. Cela explique en partie pourquoi le marché mondial des emballages anti-contrefaçon a atteint 57,4 milliards de dollars en 2013 et devrait s'élever à 142,7 milliards de dollars d'ici à 20201. Il existe un large éventail de solutions d'étiquetage des produits pharmaceutiques. Pour choisir parmi ces solutions, il est naturel de tenir compte de deux facteurs majeurs : l'efficacité et le prix d'achat de la solution d'étiquetage.

Mais, pour évaluer le coût du système, il est important d'aller au-delà du simple coût initial du système et de se pencher sur les coûts d'exploitation et d'entretien de l'équipement. Cette analyse doit également prendre en considération les éventuels coûts supplémentaires, tels que la perte de production due aux temps d'arrêts et le surcroît de main-d'œuvre résultant des étapes supplémentaires nécessaires au fonctionnement d'un système d'étiquetage. Le CTP est une bien meilleure méthode d'évaluation des solutions d'étiquetage de produits alternatives, car il prend en compte l'ensemble de ces facteurs.

Considérations relatives aux coûts d'investissement et de fonctionnement

La suite de cet article fournit des indications qui permettront aux fabricants de mesurer le CTP réel d'une solution. Le système d'impression-pose d'étiquettes Videojet 9550 servira d'exemple pour l'évaluation d'une solution d'impression d'emballages en carton.

Coûts d'investissement

Les coûts d'investissement incluent le coût initial d'achat et d'installation de l'équipement, modules de secours inclus. L'éventuelle manutention du matériel doit également être incluse. S'il est facile de comparer les prix d'achat initiaux, l'évaluation du coût d'investissement doit aussi tenir compte de la disponibilité, de l'efficacité et de la qualité de la solution, car ces paramètres influencent autant, sinon plus, le résultat net que le prix d'achat initial. Voici quelques facteurs à prendre en compte lors de l'évaluation de l'impact d'un système d'impression-pose d'étiquettes sur le rendement, la productivité et la qualité de votre production :

  • La disponibilité  : est-ce que le système d'impression-pose d'étiquettes sera prêt et disponible pour accomplir les tâches désirées le moment venu ? Les éventuelles économies au niveau des dépenses en capital réalisées en achetant une solution moins coûteuse s'évaporeront rapidement en cas de temps d'arrêt excessifs de l'équipement, synonymes de perte de production. Étudiez la fiabilité des diverses alternatives envisageables et tenez compte de la nécessité ou non d'investir dans des modules de secours.
  • L'efficacité  : si le système d'impression-pose d'étiquettes n'est pas capable de fonctionner à des cadences adaptées aux exigences d'étiquetage maximales, vous devrez peut-être ralentir un autre équipement afin de tenir compte des limites du système d'impression-pose d'étiquettes. Des systèmes Direct Apply combinés à un dispositif d'impression Near Edge, comme la solution Videojet 9550, offrent des vitesses d'impression maximales de 150 emballages par minute pour des étiquettes standard à codes-barres GS1 de 10x15 cm.
  • La qualité: autre facteur à prendre en considération, la capacité ou non du système d'impression-pose d'étiquettes à appliquer avec précision une étiquette sur chaque carton. La reprise des étiquettes manquantes ou mal posées coûte du temps et de l'argent et peut constituer, si elle est négligée, une infraction à la législation ou aux exigences réglementaires. Les systèmes d'impression-pose d'étiquettes de pointe actuels peuvent aller plus loin en veillant à ce que les bonnes informations soient apposées sur chaque emballage. Cela évite les amendes réglementaires qui peuvent être infligées en cas d'emballages mal étiquetés sur la ligne d'approvisionnement.

Coûts de fonctionnement des consommables

Le coût des consommables est un autre facteur important dont il convient de tenir compte au moment de choisir un système d'impression-pose d'étiquettes. Le coût du ruban est directement lié au choix d'un système à tête d'impression plate, qui utilise un ruban de cire, ou à tête d'impression Near Edge, qui utilise un ruban de cire-résine. Les rubans de cire sont souvent moins coûteux que ceux de cire-résine, mais cette différence est généralement compensée par la capacité de la tête d'impression Near Edge à se relever entre deux impressions. Cela augmente la durée de vie utile du ruban car ni l'espace vierge sur l'étiquette, ni l'espace entre les étiquettes ne seront imprimés. De plus, de nombreux systèmes d'impression-pose d'étiquettes offrent la possibilité de fonctionner en mode thermique direct, ce qui rend totalement inutile l'utilisation d'un ruban.

La méthode de pose des étiquettes détermine également si l'air comprimé usine est nécessaire ou non. Les systèmes d'application directe ou « de pose à la volée » n'ont pas besoin d'air comprimé, ce qui élimine le coût de l'installation du tuyau d'air comprimé et les coûts de fonctionnement réguliers. L'absence d'utilisation d'air comprimé est en outre généralement conforme aux initiatives de développement durable de nombreuses usines de fabrication, telles que la réduction de la consommation d'énergie et des émissions de dioxyde de carbone (CO2).

Entretien et maintenance

Il est également nécessaire de tenir compte des coûts d'entretien et de maintenance dans le calcul du coût total de possession. Cela implique de déterminer la maintenance hebdomadaire ou mensuelle requise, mais aussi d'estimer les opérations de maintenance imprévues. Il est également important de prendre en compte l'impact potentiel d'un problème au niveau du système d'impression-pose d'étiquettes sur la cadence de production. Il faut également tenir compte des autres interactions avec le système d'impression-pose d'étiquettes. De nombreux modèles nécessitent des réglages manuels quotidiens, ce qui est chronophage et peut entraîner des temps d'arrêt imprévus en cas de réglages incorrects. Videojet a résolu ce problème grâce à la technologie Intelligent Motion™ qui contrôle de manière précise et automatique le passage des étiquettes, en veillant au maintien de la tension adéquate de la bande. Cette technologie permet d'éliminer les problèmes de glissement d'embrayage et de rouleaux de pincement sans nécessiter de réglages manuels. En outre, un simple passage papier et un mandrin rétractable permettent de remplacer les étiquettes et les rubans en moins de 60 secondes, ce qui réduit le temps de manipulation de l'opérateur. Les systèmes d'impression-pose d'étiquettes de pointe actuels sont également conçus pour positionner directement les étiquettes sur chaque emballage sans qu'un applicateur télescopique ou par soufflage ne soit nécessaire. Cette approche élimine les différents mécanismes souvent à l'origine de problèmes de fonctionnement, comme les bourrage d'étiquettes. Jusqu'à 80 % des pièces d'usure potentielles sont éliminées, ce qui réduit les besoins en pièces détachées.

L'utilisation du CTP comme principal critère de choix d'un système d'impression-pose d'étiquettes accroît la complexité du processus de sélection, mais garantit que le système choisi fonctionnera aussi efficacement que possible pour assurer un fonctionnement rentable. Le calcul du CTP impose de prendre en compte non seulement le coût de l'investissement initial, mais aussi les coûts de manipulation des matériaux, de fonctionnement et de maintenance. L'utilisation du CTP pour choisir le système d'impression-pose d'étiquettes se traduit également par un investissement dans une technologie d'impression-pose d'étiquettes sophistiquée qui permet d'étiqueter de manière rapide et fiable des produits pharmaceutiques dans le respect complet de la stricte réglementation régionale. Les fabricants de produits pharmaceutiques pourront ainsi opérer en toute sécurité et de manière rentable sur de nombreux marchés différents et augmenteront le potentiel de croissance de leur chiffre d'affaires.

Pour plus d'informations, téléchargez la brochure relative au système d'impression-pose d'étiquettes Videojet 9550.





Ces informations vous ont-t-elles été utiles ?
Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité du codage dans le secteur pharmaceutique

Contactez Videojet

Appelez Videojet pour:

Vente machines: 01 69 19 70 29

Assistance: 0810 442 800

Discutez avec un spécialiste

Envoyez-nous directement un email

Suivez-nous sur:

© 2019 Videojet Technologies, Inc.